Articles Récents

BREXIT – Quels impacts sur la traduction de vos documents commerciaux, juridiques et financiers ? – HI-COM

Le 31 janvier dernier, le Royaume-Uni a quitté l’Union Européenne (UE). Ainsi le Brexit fut enfin proclamé. Néanmoins, une période de transition est observée, pour permettre aux différents secteurs potentiellement impacts de s’adapter à cette nouvelle situation. 

1. Qu’est-ce que le Brexit ? 

Le Brexit est une abréviation du mot “British Exit”. En effet, le 23 juin 2016, a eu lieu un referendum organisé par l’ancien Premier ministre David Cameron.

Lors de cet événement, 51,9 % des Britanniques ont choisi de quitter l’UE. La participation avait atteint plus de 72 %, un record pour le pays.

Ainsi, le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni, composé de l’Angleterre, de l’Écosse, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord, a quitté l’Union Européenne. Le pays est sorti avec un accord de retrait pré-convenu négocié par l’actuel Premier ministre, Boris Johnson.

Pendant cette période de transition, le Royaume-Uni fait toujours partie de l’union douanière et du marché intérieur de l’UE, mais il n’aura pas sa place dans les institutions politiques.

Brexit - faits

Les principaux faits du Brexit

2. À quoi s’attendre jusqu’au 1er janvier 2021 ? 

Pour permettre cette transition, les lois et règlements européens, le marché intérieur et l’union douanière resteront en vigueur jusqu’au 1er janvier 2021.

Au cours de ces prochains mois, l’Union européenne et le Royaume-Uni négocieront la poursuite des échanges commerciaux.

Rappel des faits

Depuis le traité de Maastricht en 1992, nous connaissons la libre circulation des marchandises et cela s’applique au marché intérieur de l’Union européenne. Cela signifie qu’il y aura pas de :

  • Restrictions à l’importation et à l’exportation pour tous les États membres.
  • Frais de douane pour les importations et les exportations entre les États membres.
  • Tarif douanier commun pour les relations commerciales avec les pays tiers.

Néanmoins, une fois toutes les mesures entrées en vigueur au 1er janvier 2021, il sera d’autant plus compliqué d’aller travailler au Royaume-Uni.

À partir de cette date, obtenir un visa de travail sera synonyme d’un long processus et de compétences spécifiques à respecter.

En effet, pour l’obtenir, il vous faudra savoir parler anglais, obtenir une proposition d’emploi avec un salaire annuel minimum de 30 820 euros et avoir obtenu, au minimum, le baccalauréat.

Un système de points sera attribué aux différents expatriés, ce qui influencera le nombre de visa accordés.

Pour ce qui sera des visas étudiants, un système de points sera également mis en place selon le niveau d’anglais, la proposition de l’établissement d’éducation britannique et enfin l’étudiant devra justifier qu’il peut subvenir à ses besoins.

Rupture Brexit

3. Quelles seront les conséquences sur le secteur de la traduction ? 

L’univers de la traduction représentera un secteur important dans cette transition.

Les enjeux seront conséquents, tout particulièrement pour le commerce en ligne. Le Royaume-Uni est le troisième marché de commerce en ligne le plus important dans le monde.

Nombreux sont les sites internet faisant traduire, adapter et localiser leurs plateformes pour séduire les consommateurs britanniques.

Le Royaume-Uni compte environ 65 millions d’habitants et 77 % d’entre eux réalisent des achats en ligne. C’est le premier marché européen pour le commerce en ligne avec un chiffre d’affaires s’élevant à 130 milliards d’euros en 2019. Un consommateur britannique dépense environ 5400 € par an sur Internet.

La traduction de ces plateformes en ligne est donc importante.

De plus, le Brexit entraînera une augmentation du nombre de documents à traduire pour les sociétés financières et juridiques. Un nombre important d’organisations verront leurs besoins en traduction s’accroître. Cela vaut aussi pour le secteur financier, dont les représentants seront dans l’obligation de faire traduire des textes administratifs pour s’adapter aux nouvelles réglementations.

Le Brexit aura d’importantes répercussions sur les contrats, particulièrement s’il s’agit d’accords commerciaux à long terme. Il est nécessaire de rédiger certains avenants afin de prendre en compte les différents changements fiscaux et tarifaires ou autre données personnelles.

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos services dans le domaine juridique. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos services dans le domaine financier.

Le Brexit aura de lourdes conséquences, quelles que soient les modalités (avec ou sans accord). Face à la complexité du sujet, les entreprises doivent anticiper et ne pas hésiter à se faire accompagner par :

Une agence spécialisée en traduction certifiée et assermentée telle que HI-COM.

  • Il s’agit du partenaire indispensable pour assurer la continuité de l’activité de l’entreprise avec le Royaume-Uni suite au Brexit et répondre efficacement aux changements en matière juridique. La renégociation des contrats existants et l’établissement de nouveaux contrats (adaptation des contrats d’assurance) nécessiteront de faire appel à un traducteur expert et agréé. Il est le seul capable de fournir des documents officiels certifiés conformes à l’original et conservant ainsi leur valeur officielle au Royaume-Uni.

Drapeau brexit

 

Étude de cas : Le commerce en ligne

Le commerce en ligne britannique est le plus développé d’Europe. Les consommateurs de Grande-Bretagne sont friands d’achats en ligne, et ceci représentait une opportunité pour les marchands du commerce en ligne européens ainsi que pour leur développement mondial.

Ainsi, vous l’aurez compris, le Brexit va fortement impacter le commerce en ligne et les différents échanges. De ce fait, de nouveaux accords frontaliers verront le jour.

D’autres changements tout aussi importants devront se mettre en place sur les sites internet afin de respecter les nouvelles régulations.

– Par conséquent, le règlement général sur la protection des données, normalement uniformisé au niveau européen, se devra d’être modifié selon les différents critères. Ils devront ainsi être conformes au nouveau règlement imposé au Royaume-Uni. Les conditions des données de navigation devront également être modifiées.

– Vos produits devront respecter de nouvelles normes conformes au pays. Il se peut que vos produits doivent être réadaptés afin de pouvoir être exportés vers le pays.

Les procédures douanières seront aussi différentes, et l’ensemble de vos colis seront probablement soumis à une procédure d’exportation différente. Cela peut engendrer une augmentation des coûts sur le prix de livraison et donc sur le produit.

On peut aussi s’attendre à une augmentation des délais de livraison qui influera également sur le prix.

Ainsi, si vous possédez une clientèle britannique ou à destination du Royaume-Uni, il est très important de suivre l’actualité concernant la mise en place des nouvelles normes ou réglementations imposées pour votre commerce en ligne.

Une analyse pour la mise en place d’une nouvelle stratégie s’imposera donc.

Enfin, de nouvelles régulations vont engendrer certains changements sur le secteur administratif, qui pourront potentiellement être facilités grâce à la traduction.

Découvrez nos services sur la traduction de commerce en ligne.

Conclusion

Le Royaume-Uni reste un partenaire commercial important et le Brexit aura forcément un impact sur le reste de l’Union Européenne.

Les conséquences du Brexit pour les entreprises européennes sont multiples, mais elles peuvent être anticipées. La situation est encore floue quant aux modalités de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Néanmoins une agence spécialisée en traduction comme HI-COM est le partenaire indispensable face au Brexit.

 HI-COM propose un service de traduction juridique fiable. Nous faisons toujours appel à des traducteurs natifs afin de garantir la qualité de la traduction. De plus, notre équipe de chefs de projets qualifiés se tient à votre disposition pour toutes demandes supplémentaires.

Nous serons ravis de vous aider dans vos traductions, alors n’attendez plus et contactez-nous !

Marie CASTANOBREXIT – Quels impacts sur la traduction de vos documents commerciaux, juridiques et financiers ? – HI-COM

Related Posts