Travailler avec une Agence de Traduction – 5 questions essentielles

Il va sans dire que nous vivons actuellement dans un monde extrêmement globalisé. En 2014, McKinsey déclarait qu’un produit sur trois traversait les frontières nationales et que plus d’un tiers des investissements financiers étaient des transactions internationales, et que cette proportion allait augmenter au cours de la prochaine décennie. Avec la propagation d’internet et de la technologie numérique, ainsi que les régimes économiques qui privilégient le commerce transfrontalier, les flux mondiaux de biens, de services, de personnes et d’informations continuent d’atteindre des sommets sans précédent.

La communication est au cœur de tous les échanges professionnels et personnels. Et c’est ce qui explique l’importance des traducteurs et des interprètes. Une bonne agence de traduction peut déterminer votre succès dans une nouvelle région ou culture. Mais comment choisir la bonne ? Voici cinq questions que vous devez poser lorsque vous choisissez votre partenaire de traduction.

Agence de traduction, traduction, transcréation

  1. Vos traducteurs sont-ils compétents ?

A mesure que l’économie se mondialise, de plus en plus de personne sont bilingues (trilingues, ou plus). Nous mettons toutefois en garde contre le fait qu’être bilingue ne veut pas dire que la personne est qualifiée pour être traductrice. Pour devenir traducteur il ne suffit pas de parler couramment une deuxième langue, ce n’est que la première étape. Comme toute autre compétence professionnelle, la traduction requiert des études, de l’entraînement et de l’expérience. Chez HI-COM, tous nos traducteurs sont titulaires d’un diplôme universitaire ou d’une certification professionnelle en traduction, et ont au moins cinq ans d’expérience dans le domaine.

Agence de traduction, traduction, transcréation, diplôme de traduction

 

  1. Utilisez-vous des logiciels de traduction ?

Une agence de traduction crédible et expérimentée connaîtra les logiciels de TAO (traduction assistée par ordinateur). Comme dans d’autres secteurs d’activité, la technologie a fait des progrès considérables dans le monde de la traduction et est utilisée par les traducteurs pour améliorer la précision et l’efficacité. Rien ne peut remplacer les traducteurs humains, et un traducteur humain qui dispose des ressources et de l’expérience nécessaires pour utiliser à bien les outils de TAO est imbattable.

Grâce à l’utilisation des outils de TAO, une mémoire de traduction est créée et maintenue à jour afin de s’assurer que les tournures de phrases, de mots ou de termes particuliers sont traduits d’une manière spécifique pour toutes les traductions futures. C’est particulièrement important pour les départements de marketing qui ont besoin de s’assurer qu’une phrase ou qu’un slogan particulier, qui est essentiel à leur stratégie de marque, soit traduit de manière cohérente au travers de tout ce qui a été produit par l’équipe marketing. De même, les fabricants qui exigent qu’une étape ou qu’un processus de fabrication spécifique soit traduit de manière cohérente dans tous les manuels opérationnels ne peuvent se permettre d’avoir des traductions erronées. Par exemple, des erreurs de traduction dans les procédures écrites transmises du siège d’une société de fabrication en Allemagne à l’usine chinoise pourraient être catastrophiques. Chez HI-COM, nous utilisons TRADOS, un puissant outil de traduction qui nous aide à créer une base de données de mémoire de traduction unique et spécifique pour votre entreprise et pour chaque traduction que nous effectuons pour vous.

 

  1. Ne puis-je pas simplement utiliser des traducteurs en ligne ? Pourquoi ais-je besoin d’un traducteur humain ?

Toute agence de traduction devrait pouvoir répondre à cette question avec confiance ; ils doivent connaître leur ‘pourquoi’ (autrement dit, leur raison d’être). Pour les projets qui sont destinés à être utilisés à des fins commerciales, le recours à la traduction automatique représente un grand risque pour l’image et le professionnalisme de votre personne ou de votre entreprise. Il suffit de demander à KFC ou Pepsi. Bien que les progrès technologiques dans le domaine de la traduction aient été énormes, rien ne pourra remplacer la traduction réalisée par l’homme. La raison est que la communication est, et sera toujours, une activité très humaine, et dépend comme tout processus de la contribution et du résultat. Pour communiquer efficacement, vous devez comprendre le message d’entrée : l’auteur, son contexte culturel, et son intention. Vous devez ensuite comprendre sa sortie : le public, la langue cible et son contexte culturel. Avec la rapidité à laquelle la culture, la langue et les significations évoluent, un ordinateur, aussi sophistiqué que soient ses algorithmes, ne fera jamais un meilleur travail qu’un traducteur humain, qui peut comprendre l’intention derrière les phrases et s’assurer que le sens approprié est transmis dans la langue cible d’une manière naturelle. Cela est lié au point ci-dessus, à savoir que le simple fait d’être bilingue ne suffit pas pour être un traducteur crédible. Les traducteurs ont besoin d’une connaissance et d’une compréhension approfondie des cultures d’où et vers lesquelles ils traduisent, ainsi que du sujet qu’ils traitent. Ici chez HI-COM, nous évaluons attentivement le contenu que nous traduisons et le public visé, afin de trouver le traducteur le plus approprié qui connaît le mieux le domaine ou le sujet en question.

 

  1. Quels sont vos processus de contrôle de qualité ?

De nombreuses agences de traduction prétendent avoir les bonnes ressources et les bonnes personnes, donc la différence essentielle se situera au niveau du processus. Un processus de contrôle de qualité complet et efficace est le fruit d’une longue expérience. Il est vrai que la ressource la plus précieuse dont nous disposons est le temps, de sorte que les intérêts concurrents sont constamment la vitesse par rapport à la précision. Un processus de contrôle de qualité permet de trouver le juste équilibre entre ces deux éléments et de s’assurer qu’aucun des deux ne soit sacrifié. Chez HI-COM, nous avons un processus de contrôle de la qualité en trois approches. Premièrement, nous prenons le temps de choisir le traducteur le plus qualifié et le plus expérimenté pour traiter le contenu ou le sujet à traduire. Deuxièmement, notre traducteur effectue la traduction à l’aide d’un logiciel qui conserve la mémoire de traduction pour plus de précision et d’efficacité. Puis, nous faisons relire le travail par une personne native de la langue cible, pour s’assurer qu’il soit naturel et qu’il se lise sans problème. Nous fournissons également une assistance après livraison, avec des changements ou des modifications gratuits pour s’assurer que vous êtes entièrement satisfaits du travail final.

 

Agence de traduction, traduction, transcréation, qualité

  1. Comment puis-je faire confiance à une agence de traduction pour qu’elle soit aussi bonne qu’elle le prétend ?

Honnêtement parlant ? Tant que vous n’aurez pas essayé le service par vous-même, vous ne pourrez pas. C’est pour cela que de bonnes références clients sont essentielles pour savoir si une agence de traduction est fiable et précise dans son travail. Il faut trouver une agence de traduction digne de confiance et intéressée par le fait de maintenir une relation à long terme avec ses clients, plutôt que de produire des traductions peu coûteuses et inexactes, avec peu d’intérêt pour la clientèle régulière. Chez HI-COM, nous créons des partenariats à long terme avec nos clients et nous nous efforçons de faire croître votre entreprise et vous aider à réussir. Nous sommes fiers de la qualité et de la réactivité de notre service. Mais ne nous croyez pas sur parole. Voyez par vous-même. Nous offrons une traduction test gratuitement à tous nos futurs clients et partenaires.

 

Vous souhaitez travailler avec nous ? Envoyez-nous un e-mail !

 

 

Maïwenn Cottier-GarinTravailler avec une Agence de Traduction – 5 questions essentielles