7 Questions posées à un transcréateur expert

Traduire et transcréer : quelle est la différence ? De nombreuses nouvelles entreprises envisagent de s’implanter sur le marché mondial. L’un des plus grands défis qu’elles doivent relever est de faire connaître leur marque d’une manière qui plaise à la population locale. Vous pensez peut-être qu’il suffit d’embaucher un traducteur pour faire le travail, mais vous n’obtiendrez pas le résultat que vous recherchiez. Ce dont vous avez besoin c’est de faire de la transcréation. Afin de vous montrer qu’avoir un transcripteur dans toute entreprise internationale est un élément essentiel, HI-COM a fait le choix d’interviewer l’un de nos transcréateurs professionnels, Celia G.

Celia G, transcréatrice, transcréateur, transcréation, interview

 

 

 

Avant de pouvoir transmettre le bon message, vous devez le comprendre correctement.

 

 

 

Q : Y a-t-il des erreurs notables que les traducteurs ont tendance à commettre lorsqu’ils traduisent des documents protégés par un droit d’auteur ?

R : En tant que traducteur, votre travail consiste à traduire d’une langue à une autre. Ce n’est pas à vous d’adapter ou de changer quoi que ce soit du document source. Donc la plupart du temps lorsqu’ils traduisent un document protégé par un droit d’auteur, ils ne font que le traduire et c’est tout. Pour certains documents, une traduction simple ne suffit pas. Il est parfois nécessaire de modifier certaines choses pour rendre le document plus facile à comprendre dans la langue cible. Ceci est dû aux différents modes d’expression entre les deux langues. En fait, ce n’est pas une erreur, mais lorsque l’on rédige on se doit d’aller plus loin qu’une simple traduction. Donc la traduction et la transcréation sont deux choses différentes.

Q : Lorsque les gens entendent parler de traduction et de transcréation, ils peuvent penser qu’il s’agit de la même chose. Dites-moi ce qui les différencie ?

R : Il y a toujours une confusion lorsque l’on parle de traduction et de transcréation. Quand on traduit on fait plus attention à traduire d’une langue à une autre, alors que quand on transcréer, on se soucie plus du ressenti du public ou du lecteur lorsqu’il lit le document final. Lors de la transcréation, vous devez tenir compte des différences culturelles, des limites de la publicité ou des autres conflits. Vous devez adapter votre traduction pour éviter ce genre de choses. En tant que traducteur, votre rôle principal est de dire aux gens ce qu’il y a écrit sur le document source d’une manière lisible et formelle. Cependant, un concepteur-rédacteur + un traducteur équivaut à un transcréateur. Les transcréateurs utilisent le document source comme matériel de référence, mais ils utilisent aussi les actifs de la marque, les consommateurs cibles, l’image que la marque veut projeter et l’idée principale de la campagne pour faire leur traduction. Le rôle principal d’un transcréateur est de rédiger la copie du document dans la langue cible afin de refléter l’idée principale et de l’adapter aux lecteurs en fonction des différences culturelles et des limites de la publicité. La transcréation est généralement utilisée pour le marketing et sera lue par de nombreuses personnes pour montrer des parties de la marques ou des images.

Q: Lorsque vous recevez un projet qui a besoin d’être transcrit, comment fonctionnez-vous habituellement ? Qu’en est-il de la traduction de matériel de rédaction ?

R: Prenons l’exemple du slogan d’une marque. Habituellement, le slogan d’une marque est assez court et abstrait. Nous ne comprenons pas seulement ce que le slogan signifie dans la langue source, mais nous essayons aussi de comprendre tout ce qui concerne la marque. (Nous ne disons pas aux gens ce que signifie le slogan, mais ce que signifie la marque). Dans un premier temps, nous devons écrire tous les mots-clés qui nous viennent à l’esprit lorsque nous lisons le matériel, puis nous choisissons les plus appropriés. Ces mots-clés sont comme les ingrédients d’un délicieux repas pour les consommateurs. Vous utilisez ces mots-clés, votre compréhension de la marque ainsi que votre imagination et votre créativité pour faire les copies finales. Vous produisez en général deux ou plusieurs versions finales et vous devez les montrer au client. Avant de s’occuper d’un texte, nous devons déterminer s’il est nécessaire de le transcrire. Comme certains documents de rédaction sont très abstraits, ils doivent être transcréés pour avoir un sens. Après que nous avons décidé tout cela, nous le faisons savoir au client.

Q: Quel était votre raisonnement en devenant une transcréatrice/concepteur-rédactrice professionnelle ? 

R : Au tout début, je n’étais qu’une traductrice travaillant avec du matériel technique et marketing. J’ai travaillé sur le marché pendant plusieurs années et, dans l’équipe de Hi-Com j’ai eu la chance de travailler avec d’excellentes agences de publicité qui m’ont demandé de traduire du matériel marketing. Cependant, parfois les clients demandaient plus qu’une simple traduction, ils avaient besoin d’un travail supplémentaire sur le style des traductions. C’est à ce moment-là que nous avons introduit la notion de “transcréation”, qui n’est pas une traduction directe, mais le travail d’un concepteur-rédacteur et d’un traducteur réuni. J’ai donc appris à faire ces travaux en me mettant à la place de notre client ou du consommateur cible. J’ai pris en compte davantage d’éléments de leur histoire et de leurs marques et j’ai apporté un certain nombre de modifications au marketing. C’est bien plus qu’une simple traduction. En résumé, Transcréateur = Concepteur-rédacteur + Traducteur.

 

Q: Avec l’évolution de l’intelligence artificielle, pensez-vous que les ordinateurs seront un jour capables de remplacer les humains pour transcrire différents documents/matériels ?

R : Dans un premier temps, je suis sûre que les ordinateurs seront bientôt capables de remplacer les humains pour les traductions simples. Cependant, je ne pense pas qu’ils puissent remplacer les humains pour la transcréation. Comme l’intelligence artificielle se développe rapidement, je crois qu’un jour ils seront capables de penser comme des humains, un peu comme ils le font dans les films de science-fiction. Mais ils ne remplaceront jamais les humains parce que la transcréation a besoin de créativité et d’imagination. Vous avez besoin d’être capable de prendre en considération plusieurs éléments du contexte et d’utiliser votre imagination pour créer quelque chose d’adaptable et facilement compréhensible, ce que les ordinateurs ne peuvent pas encore faire.

Q: Est-il difficile de transmettre le bon message lors de la transcréation d’un projet pour un marché étranger ?

R : Avant de pouvoir transmettre le bon message, vous devez le comprendre correctement. En fait, lorsqu’il s’agit de traduire et de transcréer, ce n’est pas difficile de comprendre et de transmettre le message. La difficulté est de déterminer si ce message est attrayant et s’il reflète ce qu’on voulait transmettre. C’est ce que fait la transcréation.

Q: Préférez-vous travailler sur la rédaction ou la transcréation ? Et pourquoi ?

R : La traduction et la transcréation ainsi que la rédaction et la transcréation sont étroitement liées et j’aime tout faire. J’ai été traductrice pendant de nombreuses années avant de commencer à faire de la rédaction et de la transcréation. Quand on fait de la traduction, il y a besoin de moins de créativité puisque le travail consiste à traduire d’une langue à une autre. Faire ça pendant des années peut devenir un peu ennuyeux. J’aime avoir le rôle du “chef” et être responsable de la transcréation. C’est un travail souvent très long et fastidieux, nécessitant généralement de nombreuses révisions et modifications. Vous devez toujours être à l’écoute du client et écouter ses commentaires comme : “rendez-le plus engagé”, “rendez-le plus attrayant”, “faites en sorte qu’il soit différent”, “rendez-le excellent”. Et c’est souvent comme ça jusqu’à ce que le client soit complètement satisfait.

Vous souhaitez en savoir plus sur les utilisations de la transcréation ? Découvrez notre Concept de Transcréation.  

form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form2-container { background-color: #00c0e1; border: 1px solid transparent; background-image: url(''); background-size: cover; width: 700px; font-family: 'Poppins'; padding: 30px 30px 50px; position: relative; margin: 0 auto; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form2-container #sfba-form3-container h2 { font-size: 26px; line-height: 36px; font-weight: bold; margin: 0 0 11px; font-family: inherit; color: #FFFFFF; padding: 0; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form3-heading2 { font-size: 14px; font-weight: normal; font-family: inherit; color: rgba(255,255,255,0.8); line-height: 21px; margin: 0 0 19px; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form2-container .sfba_subscribe_form__fields:after { content: ""; display: block; clear: both; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields_wrap:after { display: block; content: ""; clear: both; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields { display: flex; float: left; width: 77%; padding-right: 10px; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields input { background-color: #fff; border-radius: 4px; border: 1px solid transparent; color: #7E7E7E; font-size: 14px; padding-left: 10px; width: 48.6%; height: 46px; font-weight: 400; font-family: inherit; float: left; margin: 0; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields input#sfba-form3-name { margin-right: 10px; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields.sfba_email_first input#sfba-form3-name { order: 2; margin-right: 0; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields.sfba_email_first input#sfba-form3-email-text { order: 1; margin-right: 10px; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields.sfba-form-email-full input#sfba-form3-email-text { width: 100%; margin-right: 0; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form3-button { width: 22.3%; background-color: #FFC000; font-size: 14px; color: #606060; cursor: pointer; padding: 0 10px; height: 46px; border: 1px solid transparent; border-radius: 4px; float: left; font-weight: 600; font-family: inherit; line-height: 21px; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba-form3-consent-fields-main { text-align: left; margin: 10px auto 0; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba-form3-consent-fields-main label { color: #FFFFFF; font-weight: 400; margin-bottom: 0; font-size: 13px } form.sfba_subscribe_form3 .sfba-form3-consent-fields-main label input[type="checkbox"] { background-color: #fff; height: 17px; margin-bottom: 0; margin-top: 0px !important; width: 17px; -webkit-appearance: none; padding: 0; display: inline-block; vertical-align: middle; margin-right: 10px; border: 0; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-success-message{ display: none; margin: 0; width: 100%; text-align: center; padding: 10px 20px; font-family: monospace; font-size: 14px; letter-spacing: 1px; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba_thanks_container { display: flex; align-items: center; width: 100%; height: 100%; position: absolute; background: rgba(0, 0, 0, 0.8); top: 0px; left: 0px; opacity: 1; text-align: center; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba_thanks_container > div { margin: 0 auto; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba_thanks_image { margin: 0; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba_thanks_message { margin: 0; text-align: center; font-size: 22px; color: #fff; font-family: inherit; padding: 0 15px; line-height: 1.2; } form.sfba_subscribe_form3 input[type=checkbox]:checked:before { float: left; display: inline-block; vertical-align: middle; width: 16px; font: normal 21px/1 dashicons; speak: none; -webkit-font-smoothing: antialiased; -moz-osx-font-smoothing: grayscale; } form.sfba_subscribe_form3 input[type=checkbox]:checked:before { content: "\f147"; margin: -2px 0 0 -2px; color: #1e8cbe; } @media only screen and (max-width: 767px){ form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form2-container { width: 100%; padding: 30px 15px 50px; } } @media only screen and (max-width: 480px){ form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form3-email-text { width: 100%; float: none; margin-right: 0; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form3-button { width: auto; padding: 0 20px; float: none; margin-top: 10px; display: inline-block; vertical-align: top; } form.sfba_subscribe_form3 #sfba-form2-container .sfba_subscribe_form__fields { text-align: center; width: 100%; padding-right: 0; flex-direction: column; } form.sfba_subscribe_form3 .sfba_subscribe_form__fields input { margin: 0 0 10px; } }

SUBSCRIBE

Leave your e-mail and we let you know when we started

Maïwenn Cottier-Garin7 Questions posées à un transcréateur expert