Nouvelle ligne Pékin-Nice: les opportunités pour les acteurs du tourisme

Depuis plusieurs années il était question d’une ligne directe au départ de Nice jusqu’à la Chine. Le vendredi 2 Août 2019 a eu lieu le vol inaugural d’Air China entre Pékin et Nice, marquant l’ouverture d’une ligne régulière avec 3 vols directs par semaine : le mercredi, le vendredi et le dimanche.

Nice-Pékin devient ainsi le premier vol direct en France vers la Chine à partir d’un aéroport de province et vient compléter de nouvelles lignes intercontinentales à liaisons directes avec New-York, Montréal, Dubaï, entre autres, faisant de la Côte d’Azur la seule destination en France hors Paris, à compter autant de vols directs avec les grandes capitales internationales.

Mais l’aéroport de Nice ne s’arrête pas là. En effet, après la ligne Nice-Pékin, deux nouvelles lignes aériennes directes devront ouvrir entre Nice et la Chine : Nice-Shanghai et Nice-Canton, qui seront opérationnelles d’ici 2020.

D’après le rapport de l’European Travel Commission, la France est le premier choix de destination en dehors de l’Asie pour les touristes chinois. En 2018,2,2 millions de touristes chinois ont visité la France et ont dépensé au total 4 milliards d’euros.

L’aéroport niçois accueille déjà de plus en plus de touristes chinois avec une croissance annuelle entre 15% et 20%. La Chine est à la 15ème place des pays émetteurs de touristes vers le Côte d’Azur et l’ouverture de cette nouvelle route aérienne par Air China permettra de renforcer cette position. L’objectif fixé est d’atteindre 250000 séjours en 2025, afin que la Chine fasse son entrée dans le TOP 10 des marchés étrangers de la Côte d’Azur. L’aéroport Nice-Côté d’Azur s’est d’ailleurs adapté au public chinois en étant présent sur les réseaux sociaux chinois, sur WeChat ainsi qu’en ayant un site internet et un portail d’accueil Wifi en mandarin.

Grâce à l’ouverture de cette nouvelle ligne, le tourisme chinois à Nice et ses environs augmentera, offrant une très grande opportunité aux acteurs du tourisme local. Se préparer à l’arrivée des touristes chinois est donc important. Mais comment s’y prendre et par où commencer ? HI-COM vous a sélectionné les points importants à ne surtout pas oublier !

Traduire et localiser vos contenus :

La traduction de votre menu et de vos contenus tels que votre site internet en chinois est une étape essentielle. En effet, les clients chinois ne parlent pas forcément anglais et encore moins français. Le fait de faciliter leur expérience client en traduisant votre contenu sera un atout important et les clients pourront ensuite recommander votre établissement auprès de leur communauté. Le restaurant « Le Dylano » à Saint-Laurent-Du-Var en est un très bon exemple. Prenez garde à faire appel à des traducteurs expérimentés car le chinois est très différent du français et les traductions peuvent parfois être mal interprétées !

Si vous souhaitez vraiment faire plaisir à vos clients chinois, vous pouvez même aller jusqu’à adapter vos menus aux goûts des chinois afin qu’ils se sentent comme chez eux.

Être présent sur Dazhong Dianping et les réseaux sociaux chinois :

Dazhong Dianping, aussi appelée Dianping, est l’application de conseils de voyage la plus populaire parmi les chinois. Son homologue occidental pourrait être TripAdvisor. Sur Dianping il est possible de trouver des hôtels, des restaurants, des magasins, etc, ainsi que les avis laissés par les clients et la note attribué à l’établissement.

Les clients chinois écoutent beaucoup les conseils de leurs compatriotes et c’est pour cela qu’ils préfèrent utiliser une application telle que Dazhong Dianping plutôt que TripAdvisor par exemple. Il est important pour tout acteur du tourisme souhaitant attirer des clients chinois de s’inscrire sur cette plateforme. Les chinois pourront ainsi trouver votre établissement sur leur application favorite, laisser des commentaires et vous recommander.

Si vous ne savez pas comment vous servir de Dazhong Dianping, vous pouvez lire notre Guide en français du backoffice de Dazhong Dianping (https://www.hicom-asia.com/fr/guide-francais-backoffice-dazhong-dianping/).

Dianping n’est pas la seule application sur laquelle il faut être présent. En effet, vous le savez peut-être déjà, mais Facebook, Twitter et Instagram sont interdits en Chine. Les clients chinois ne sont donc pas familiers avec ces plateformes. Vous devez donc vous adapter en vous inscrivant sur les plateformes chinoises telles que WeChat ou Weibo.

Proposer des moyens de paiement en ligne tels que WeChat Pay ou AliPay :

 La Chine est le leader mondial du paiement sur téléphone et sur les applications de réseaux sociaux. Selon un récent rapport de Tencent, les paiements par le biais des applications de réseaux sociaux et mobiles en Chine atteignent maintenant près de 3 milliards de dollars. Wechat Pay (du groupe Tencent) et AliPay (du groupe Alibaba) sont les deux applications connues pour le paiement sur téléphone. Ce système est devenu tellement populaire auprès des consommateurs chinois qu’il est devenu étrange ou rare qu’on ne puisse pas payer certains produits ou services par le biais de ces applications en Chine.

Les chinois aiment la facilité et cela va de même lorsqu’ils voyagent. Leur offrir des solutions rapides et surtout, des solutions qu’ils connaissent déjà jouera en votre faveur. Ainsi, adapter vos moyens de paiement en adoptant WeChat Pay et/ou AliPay sera un atout important que les clients chinois apprécieront.

Pour toutes ces étapes il est important de faire appel à des professionnels. HI-COM Asia est votre partenaire idéal, qui peut vous aider dans la traduction de vos documents ainsi que dans la gestion de vos réseaux sociaux chinois, n’hésitez pas à nous contacter!

 

Fadi BettaiebNouvelle ligne Pékin-Nice: les opportunités pour les acteurs du tourisme