Accord bilatéral entre la Chine et la France sur la nouvelle réglementation relative au permis de conduire

Une visite réussie de Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires Étrangères, les 13 et 14 septembre à Pékin, a abouti à la conclusion d’un accord bilatéral en cours de négociation depuis de nombreuses années : la reconnaissance mutuelle du permis de conduire.

La date officielle pour l’introduction de la nouvelle loi sur les routes de Chine et de France sera confirmée dans quelques semaines seulement. Donc, préparez-vous à obtenir une nouvelle liberté sur les routes !

Quant à la réglementation, selon China Daily, les titulaires d’un permis chinois en France pourront conduire légalement à condition d’avoir un permis de conduire chinois valide et une version traduite du document. Les titulaires d’un permis de conduire français valide en Chine peuvent demander un permis de conduire temporaire, ce qui les dispense de l’examen physique et des examens requis pour l’obtention du permis.

Les conducteurs sont toujours tenus de ne conduire que le type de véhicule à moteur indiqué sur leur permis de conduire. Ces types de véhicule comprennent les voitures de moyenne taille, les camions de marchandises, les petites voitures et les motos.

Traduisez votre permis de conduire maintenant ! 

Kate CHERNAVINAAccord bilatéral entre la Chine et la France sur la nouvelle réglementation relative au permis de conduire